#11 - 23.03.2010


Feedback : vibrations aller-retour


Dans le cadre de la manifestation DIAGONALES
Son, variation et musique - Février 2010 - Janvier 2011
Oeuvres du Centre national des arts plastiques

Du jeudi 25 mars au dimanche 18 avril 2010

LA BOX

École nationale supérieure d'art de Bourges - 9, rue Édouard-Branly à Bourges
Vernissage le jeudi 25 mars à 18h



Dans le cadre du parcours national DIAGONALES, collection du Centre national des arts plastiques, destiné à valoriser et à diffuser les collections du CNAP autour de la thématique du son et de ses multiples dispositifs de transmission et d'écoute, LA BOX - École nationale supérieure d'art à Bourges et le Parc Saint Léger - Centre d'art contemporain à Pougues-les-Eaux ont décidé d'inventer une trajectoire qui les relie ; en aller-retour…

La dimension sonore dans le champ de l'art contemporain impliquant toujours le rapport à l'immatériel et au déplacement, l'idée d'un projet qui se tisse au travers de territoires géographiques différents, mais dans une même diagonale espace-temps, semblait se justifier.

La définition du feedback est, au sens large, l'action en retour d'un effet sur le dispositif qui lui a donné naissance, et donc, ainsi, sur elle-même.
L'action, définie et installée par ces deux expositions, est tout simplement l'écoute ; notre écoute placée en tension entre ces dispositifs sonores présentés simultanément à la Box et au Parc Saint Léger.

Du 25 mars au 18 avril 2010, à la Box, des va-et-vient, offerts et diffusés par les différentes œuvres de Céleste Boursier-Mougenot, Pascal Broccolichi et Werner Reiterer, contrecarrent l'inertie du lieu d'exposition, mettent en péril notre écoute, dans un délai de transmission, un écho, et permettent de spatialiser le temps dans des séquences de résonances créant, ainsi, une constellation sonore dématérialisée.

Par exemple, Prototype pour scanner (2006), l'œuvre de Céleste Boursier-Mougenot, met en œuvre un ballon gonflé à l'hélium qui circule dans l'espace autour de huit haut-parleurs grâce à l'action d'un ventilateur. Accroché au ballon, un micro, dès qu'il se rapproche des enceintes, émet un effet larsen qui est traité électroniquement pour créer une musique qui traduit la spatialité de son déplacement aléatoire.

Feedback nous invite à mesurer, dans ces différentes expérimentations et projets d'artistes, combien la composante sonore définit et modifie notre perception des espaces que nous traversons, que nous habitons, que nous regardons ou que nous écoutons…